Les solutions de Gestion des Données de Référence (GDR, ou MDM) visent à fournir une source unique de vérité qui servira de back-office pour les processus de données et à veiller à la qualité et à la cohérence des données. Cependant, elles ne fournissent pas toujours ces données dans des domaines où elles peuvent soutenir des décisions commerciales en temps réel et aider les entreprises à répondre aux besoins des clients, car ces processus monolithiques sont difficiles à modifier sans affecter les nombreux systèmes existants.

Les micro-services de données, tels que les Micro-services de Données Hivity Core®, se concentrent sur la livraison des données là où et quand elles sont nécessaires, vous aidant ainsi à exploiter les données comme un atout stratégique et à créer un avantage concurrentiel. Les micro-services de données permettent de décomposer l’application monolithique traditionnelle en composants et de les exécuter de manière sécurisée et indépendante les uns des autres. Cela permet d’obtenir un cadre beaucoup plus souple, car vous pouvez rapidement et à peu de frais adapter votre suite de services en fonction de l’évolution des besoins de l’entreprise.

ESB versus Micro-services de données

Dans un système d’information composé d’applications monolithiques, chaque application est exécutée de manière interdépendante. Un ESB regroupe au sein d’une seule et même instance l’ensemble des connexions aux fonctionnalités de ces applications. Ce monolithe contient le code nécessaire à l’appel de chacune des fonctions et services qu’il expose.

Les monolithes commencent petits, mais au fur et à mesure que les besoins augmentent, les équipes de développement ajoutent de nouvelles fonctionnalités qui viennent s’empiler les unes sur les autres. Ce phénomène se produit jusqu’à ce que le monolithe devienne trop interdépendant, complexe et difficile à démêler. Cette interdépendance est particulièrement problématique lors de mises à jour ou de modifications. Le code des équipes de développement travaillant sur différents domaines de l’application finit inévitablement par entrer en conflit.

Losrque qu’il devient impossible de gérer toute nouvelle évolution, il faut alors recoder toute l’application à partir de zéro. Cette opération est coûteuse et susceptible d’affecter d’autres priorités de l’entreprise. Une autre solution consiste à démonter le monolithe en ses différents éléments et à créer une architecture orientée micro-services.

Une architecture orientée micro-services differt du système décrit ci-dessus parce que l’application existe comme un réseau de petits services fonctionnant de manière autonome. Ces micro-services, qui ne sont que faiblement couplés, communiquent entre eux pour fournir l’ensemble des fonctionalités de l’application.

Les applications en microservices peuvent être vues comme une ruche de services emboitables ce qui vous permet de développer, d’ajouter ou de supprimer rapidement des fonctionnalités sans affecter l’ensemble.

A retenir

Une architecture applicative basée sur des micro-services décompose l’application traditionnelle et monolithique en ses composants qui peuvent fonctionner en toute sécurité et indépendamment les uns des autres. Cette architecture fournit un cadre plus souple pour les entreprises qui peuvent alors rapidement et à bas coûts adapter leur portfolio de services en fonction de l’évolution de leurs besoins.